Junior Swiss Game Award – pour la troisième fois la SGDA confère le prix suisse pour les jeunes talents au gameZfestival

Pour soutenir les jeunes talents la SGDA confère le Junior Swiss Game Award pour la troisième fois cette année. Jeunes gens jusqu’à l’âge de 21 ans peuvent participer jusqu’au 7 Novembre 2017. La remise du prix aura lieu pendant le gameZfestival à Zurich.

Inscription

Les finalistes des quatrièmes SGDA Swiss Game Awards

SGDA Swiss Game Awards: Cinq finalistes en lice pour la quatrième édition du prix qui couronne l’innovation suisse dans le secteur des jeux vidéo.

Pour la quatrième édition des SGDA Swiss Game Awards le jury a sélectionné 5 finalistes. Cette année encore, ils montrent la variété impressionnante de la création suisse. Ils incitent à réfléchir sur nos propres actions, offrent des expériences immersives dans la réalité virtuelle, mettent à l’épreuve notre matière grise et invitent à nous divertir seuls ou avec d’autres joueurs. Les jeux sélectionnés montrent diverses facettes d’une industrie suisse du jeu vidéo orientée vers le futur.

Le prix du jeu suisse sera décerné le vendredi 27 janvier 2017 lors du festival «Ludicious» pendant le gala «Ludicious & SGDA Swiss Game Awards Night» dans la vieille caserne à Zürich. Outre le prix du jury, le public sera invité à couronner les gagnants du Audience Choice Award.

Les jeux nominés:

Le jury:

  • Adam Moravanszky (président du jury), Director of GameWorks Engineering (Nvidia)
  • Mikhail Chatillon, Developer Evangelist (Microsoft)
  • Angela Blank, PR Manager (ToLL/Sony PlayStation Switzerland)
  • Ettore Trento, PR Consultant (Nintendo Suisse)
  • Filippo Zanoli, Journaliste (20minuti)

La SGDA, à la recherche de jeunes talents, lance la 2ème édition du Junior Swiss Game Award

La deuxième édition des SGDA Junior Game Awards est imminente. En coopération avec le gameZfestival, la Swiss Game Developers Association SGDA lance un appel à tous les enfants, jeunes et jeunes adultes qui créent, inventent et développent des jeux vidéo. Qu’importe s’il s’agit d’un jeu de réflexion ou d’action créé pour la maturité ou pour un projet à l’école, le Junior Swiss Game Award est ouvert à tous les genres de jeux.


Le deuxième Junior Swiss Game Award sera décerné le 6 novembre à 16:30 heures pendant le gameZfestival a Zurich et honorera les jeux digitaux créés par les plus jeunes talents de la scène des développeurs suisses. Le meilleur jeu gagnera un prix de 500 Francs Suisses. La date limite de participation est le lundi 31 octobre 2016.

Le Junior Swiss Game Award est le premier prix pour jeux vidéo suisses créés par des jeunes développeurs. Cette manifestation est l’édition pour jeunes talents du prix annuel de l’industrie Swiss Game Award.

Participe avec ton jeu:

Deutsch: EINGABE
Français: INSCRIPTION
Italiano: ISCRIZIONE
English: SUBMISSION

Directives pour la classification d’age des jeux suisses

La SGDA prend au sérieux ses responsabilités en temps qu’association de secteur et publie des directives pour la classification des ages des jeux suisses. Elles sont un guide pour la classification selon les standards internationaux, qui aide les jeux suisses à répondre aux exigences des thématiques propres à la protection des mineurs à domicile comme à l’étranger.

Vers les directives

La SGDA a un nouveau secrétaire général

Depuis juillet de cette année, Luca Cannellotto administre en tant que secrétaire de la SGDA. Il est responsable de la communication et du travail des médias et est à votre disposition pour n’importe quelle demande. Luca est un natif du gaming et est lié coeur et âme aux jeux. Il a étudié l’histoire à Zürich et a publié un livre sur l’histoire culturelle des jeux digitaux, en parallèle de son blog sur le thème de la culture du jeu qu’il tient depuis dix ans.

L’atelier de la SGDA ouvre ses portes

Dans l’effort de pousser la professionalisation du secteur du jeu suisse, la SGDA ouvre l’Atelier, un hub pour les têtes créatives qui veulent contribuer à la genèse des jeux suisses de qualité. Les nouvelles places de travail constitueront un endroit idéal pour l’échange de savoir et une promotion des capacités dont le secteur a besoin. Vous pouvez dès à présent poser votre candidature pour ceux qui sont intéressés pour une place dans l’atelier.

Importante intervention pour l’industrie des jeux vidéo

Aux représentants des médias
12 mars 2015, pour publication immédiate

Un groupe interpartis réuni autour de la conseillère nationale Jacqueline Fehr dépose aujourd’hui une intervention parlementaire priant le Conseil fédéral d’examiner dans quelle mesure la politique doit influencer le développement de l’industrie suisse des jeux vidéo. C’est un grand moment pour la branche des jeux vidéo, car c’est la première fois que les développeurs et développeuses de jeux reçoivent un important soutien au Parlement.

Les jeux vidéo suisses se distinguent tant sur le plan technique qu’artistique et remportent des récompenses internationales. Ces derniers mois, les productions suisses ont reçu plus de nominations et de prix que jamais. Grâce à l’engagement d’institutions comme Pro Helvetia et l’Association des développeurs suisses de jeux vidéo SGDA, les jeux vidéo suisses sont également de plus en plus connus du public dans notre pays. Les jeux suscitent maintenant l’attention du monde politique suisse. Les politiciennes et politiciens Jacqueline Fehr (PS), Balthasar Glättli (Les Verts), Ruedi Noser (PLR), Lukas Reimann (UDC), Kathy Riklin (PDC), Thomas Weibel (Vert’libéraux), Cédric Wermuth (PS), entre autres, chargent le Conseil fédéral d’établir un rapport décrivant la branche aujourd’hui et de démontrer le potentiel artistique, scientifique et économique de l’industrie suisse des jeux vidéo. Il s’agit de déterminer où et comment la politique doit influencer le développement de l’industrie suisse des jeux vidéo, en comparaison internationale, notamment avec les pays du nord, et en tenant compte de la branche en Suisse. La SGDA salue l’intervention de la conseillère nationale et candidate au Conseil d’Etat Jacqueline Fehr. Cette intervention prie le Conseil fédéral de donner réponse aux bonnes questions au bon moment. L’industrie suisse des jeux vidéo crée déjà des emplois ainsi que des biens culturels et d’exportation et génère des recettes fiscales. Elle doit maintenant obtenir des conditions cadres optimales lui permettant de subsister face à la concurrence internationale et de faire de la Suisse une place attractive.

Postulat Jacqueline Fehr